LUTTE ANTI-STRESS : 2d VOLET

Nous l’avons vu précédemment, il existe quelques pistes à suivre pour mieux appréhender certaines difficultés liées au stress.

Il se peut également que dans le cadre de votre journée de travail, des pics anxiogènes perturbent votre comportement :

  • Une réunion importante apporte peut être suées et bouffées de chaleur.
  • Un entretien de recadrage, à mener ou à subir, entrainent palpitations et tremblements.
  • La réflexion d’un collègue irrite et nous poursuit tout au long de la journée.
  • Des problèmes familiaux, des soucis personnels nous fragilisent sur notre poste de travail
  • Un résultat à atteindre, un objectif difficile à réaliser, une prime loupée activent nos angoisses.

Les situations sont nombreuses où notre corps réagira, où il nous alertera d’un danger, d’un état anormal et contraire au calme et au bien être propices à notre bon fonctionnement.

Un élément commun à ces diverses réactions devra alors être l’objet de toute notre intérêt : notre respiration !

 

12

LA RESPIRATION EST LE FIDÈLE MIROIR DE NOTRE ÉTAT D ÊTRE

 

Nos émotions, nos pensées modifient instantanément le rythme de notre souffle, altèrent  inspirations et expirations. Alors tout comme lors d’un effort physique, nos peurs notre colère ou bien encore notre tristesse amèneront une transformation de notre mode respiratoire.

En prenant conscience de ce fait, il devient alors possible de tenter de le maitriser.

A travers quelques exercices nous pouvons réguler et retrouver un rythme plus calme, un rythme plus enclin à la sérénité.

comment-bien-respirer-630x315

« Respirez pour mieux vivre » est un petit livre qui propose quelques exercices simples pour le quotidien.

41xaa4UeWjL__SX297_BO1,204,203,200_

C’est extrait de cet ouvrage que je vous propose de découvrir et de tester la pratique suivante :

La détente en trois points

Objectifs : Se détendre de la tête au pied, rapidement, sur trois respirations.

En position assise, vous prenez une première grande inspiration, profonde et puissante. Ensuite vous expirez lentement par la bouche, comme si vous souffliez à travers une paille, et vous portez votre attention sur le relâchement de votre visage. Menton, mâchoire, la nuque et le cou se détente alors. 

Après la seconde inspiration intense, votre attention à la lente expiration se portera sur les épaules vos bras le thorax et le dos.

Enfin une troisième inspiration et une expiration qui se fixe alors sur la décontraction du ventre des jambes et de vos pieds.

Cette technique qui ne vous demandera que quelques minutes pourra sans doute vous aider à retrouver le calme qui sera nécessaire pour passer les obstacles du quotidien qui se présenteront à vous.

Le renouvellement de cet exercice aussi souvent que vous le jugerez nécessaire, au travail ou à la maison, vous aidera certainement à mieux le maitriser pour en tirer pleinement partie.

Bonne pratique

Chaleureusement

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *